Multicolonnage en FLOAT 04
ASA Lille1 [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, dcommenter la bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASA - Universite´ Lille 1
Association de Solidarite´ des Anciens
Universite´ Lille 1 - Sciences et Technologies

Atelier Terre [E.Delanaud]

mardi 10 juin 2014

{{Atelier Terre}}




Nous sommes une dizaine (9 femmes et un homme) à nous réunir le mardi après midi dans la salle 4 au P7 pour
faire de la sculpture-modelage.
L’ambiance est studieuse mais surtout amicale et toujours joyeuse.

Que fait-on ?
On travaille la terre, rouge, blanche ou noire, lisse ou chamottée (avec des petits cailloux). On modèle, on pétrit.

  • La première étape est le choix du sujet. Chacune choisit selon ses goûts, sa fantaisie, ses trouvailles.
    Les personnalités apparaissent. Les timides qui n’osent pas : « Tu crois que je vais savoir faire ça ? » toujours
    surprises du résultat. Les fonceuses « Moi je me lance ; je veux faire ça » et le ‘ça’ est de plus en plus grand et
    compliqué. Les indécises qui réfléchissent longtemps. Et Florent qui sait toujours parfaitement ce qu’il veut
    faire.
    Puis, après avoir choisi la terre adéquate, le modelage commence. L’objet prend forme. Il faut conseiller, aider,
    rassurer quelque fois, encourager…et parfois réfréner les ardeurs (ne pas aller trop vite ! la terre a besoin de
    lenteur).
  • Deuxième étape : vider la pièce ; c’est-à-dire la couper en deux et enlever le terre à l’intérieur et recoller les
    morceaux. Quelle angoisse ! Détruire ce qu’on a mis tant de temps à faire ! Mais il le faut sous peine de voir la
    pièce éclater à la cuisson.
  • Troisième étape : la pièce est terminée, il faut alors attendre qu’elle sèche, vérifier qu’elle ne fendille pas.
    Une fois sèche on peut encore la poncer un peu. C’est alors qu’il faut surveiller notre championne du ponçage
    « Attention ! Vas-y doucement ! C’est fragile ! ».
  • Quatrième étape : la cuisson. On cuit à 1020°, lentement (cela prend une dizaine d’heures) pour ne pas casser.
    Mais il arrive qu’une pièce casse ou se fendille à cause d’une bulle d’air laissée dans la terre au modelage. C’est
    alors la déception !
  • Dernière étape : Les pièces peuvent ensuite laissées brutes, patinées ou émaillées.
    La patine est faite à la peinture acrylique, à la lasure, à la cire ou au lait. Tout ce qui est utilisé pour le bois peut
    être utilisé pour la terre. Si on émaille, il faut une deuxième cuisson.

Evelyne DELANAUD


Accueil |
  • Contact
  • | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 117 / 310319

    Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 05- Activités à l’ASA   ?

    Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

    Creative Commons License