Multicolonnage en FLOAT 04
ASA Lille1 [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, dcommenter la bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASA - Universite´ Lille 1
Association de Solidarite´ des Anciens
Universite´ Lille 1 - Sciences et Technologies

2006 : Voyage en Sicile (19 -27 mai) [ F.WALLET ]

dimanche 5 novembre 2006 par F.WALLET

IMPRESSIONS DE SICILE

Le groupe ASA à Cefalu

Le voyage en Sicile organisé par l’ASA du 19 au 27 mai 2006 s’inscrit dans la série de découvertes que nous avons déjà connues lors des voyages précédents. Nous complétons cette fois notre connaissance du bassin méditerranéen commencée en Corse, en Crête et à Rome. Découvertes marquées par quelques points forts comme l’Etna, les îles éoliennes et les résumés de civilisations anciennes que sont beaucoup de monuments de la Sicile.

Commençons par les monuments. Palerme renferme quantité d’églises qui offrent une sorte de raccourci historique des diverses invasions et occupations du pays et dont nous avons visité une sélection : La « Martorama » au chœur arabo-chrétien, au campanile roman, au portail baroque et à la coupole tapissée de mosaïques, San Cataldo, avec ses calottes arabo-normandes et byzantines. La cathédrale N-D de l’Assomption, élevée sur une ancienne basilique, transformée en mosquée à l’époque arabe, abrite une chapelle dédiée à Ste Rosalie, patronne de la cité dont on peut voir une statue dans la grotte de Monte Pellegrino. Mais le plus impressionnant est sans doute la cathédrale de Monreale, à quelques kilomètres de Palerme, dont on ne se lasse pas d’admirer, sur 6500 m2, les splendides mosaïques avec le colossal Christ Pantocrator. Le cloître attenant est une véritable merveille de l’art roman avec ses fines colonnes incrustées de mosaïques à motifs géométriques dorées à l’or…Le Palais des Normands où se réunit le Parlement sicilien actuel se dresse sur des ruines puniques et romaines et contient la chapelle palatine en forme de cathédrale miniature, contemporaine de la basilique de Cefalu que nous avons également visitée et qui est aussi une synthèse des cultures byzantine, arabe et latine. De même, à Syracuse les colonnes du temple d’Athéna soutiennent toujours la belle cathédrale, offrant un pont entre les premiers âges de la cité et l’époque baroque.

Dans les monuments nous pouvons aussi classer les temples. Tout d’abord celui de Segeste qui se dresse dans une parfaite harmonie de proportions face à un théâtre antique sur le Monte Barbaro. Puis, sur le site archéologique de Selinunte, surgit le grand temple dorique qui se détache sur le fond des ruines des temples voisins et évoque les batailles avec les Carthaginois. Enfin, Agrigente nous révèle la vallée des temples où, dans un décor splendide, on passe, depuis le temple de Junon jusqu’à celui de Castor et Pollux, devant une série d’édifices, dont plusieurs sont d’ailleurs en cours de restauration, tout cela parmi les amandiers, les pistachiers, les câpriers…

La visite de la majestueuse Villa Romana de Casale, à Piazza Armerina, nous a permis d’admirer la splendeur des 3500m2 de pavement en mosaïques réalisés sous la domination romaine à la fin du IIIème siècle.
Enfin, il faut mentionner les amphithéâtres grecs et romains de Syracuse, situés près de la célèbre grotte baptisée « Oreille de Denys » par le Caravage, celui de Taormina qui domine la baie, ainsi que le musée de Lipari retraçant les activités qui se déroulèrent dans l’île pendant des millénaires, de la taille de l’obsidienne à l’âge du baroque. On peut y admirer aussi une collection de masques de tragédie grecque remarquable.

Passons aux paysages : la montée à l’Etna, d’abord en télécabine puis en 4-4 et enfin le tour des cratères sous la conduite d’un guide nous a mis au contact de la chaleur des volcans dans un environnement de cendres noires parsemées de plaques de neige…L’excursion aux îles éoliennes nous a révélé les paysages féeriques de Lipari d’où l’on voit Vulcano et Stromboli. Je ne crois pas me tromper en disant que beaucoup d’entre nous auraient volontiers accepté de passer là quelques jours.

Je n’aurais garde d’oublier, par exemple, les vues magnifiques de la vallée des temples, la baie de Taormina où nous avons même bénéficié d’un feu d’artifice et les promenades dans le vieux Palerme, ses marchés, son jardin botanique.

Il faut aussi signaler encore une fois les soirées conviviales, bien souvent en musique, avec également un spectacle de théâtre folklorique où la participation du public était requise. La culture sicilienne fut complétée par la gastronomie des pâtes et des vins locaux, avec dégustation de marsala et de pâtes de fruit .

Bref, encore un voyage très réussi, comme tous ceux de l’ASA, dont il faut féliciter et remercier les organisateurs et tout particulièrement Danièle Lefebvre qui pilote la commission voyages.

F. WALLET

Ci dessus « L’ASA devant la cathédrale de Cefalu » (Photo F. Wallet)

Agrigente
Lipari

Accueil |
  • Contact
  • | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 733 / 315976

    Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 16- Voyages : Compte-rendus   ?

    Site réalisé avec SPIP 3.1.7 + AHUNTSIC

    Creative Commons License