Multicolonnage en FLOAT 04
ASA Lille1 [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, dcommenter la bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASA - Universite´ Lille 1
Association de Solidarite´ des Anciens
Universite´ Lille 1 - Sciences et Technologies

Les peintures murales de l’Institut des...

samedi 20 décembre 2014 par Françis MEILLIEZ

Les peintures murales de l'Institut des Sciences Naturelles, Faculté des Sciences de Lille
_ marqueurs scientifiques et sociologiques (1895-1933) (sortie du 18 février)

Par Francis Meilliez (1), Francis Amédro (2), Thierry Oudoire (3) et Alain Blieck (1)
(1) Université des Sciences et Technologies de Lille 1, UMR 8217 CNRS, SN5-Sciences de la Terre, 59655 Villeneuve d’Ascq cedex.
E-mail : francis.meilliez@univ-lille1.fr
(2) 26 rue de Nottingham, 62100 Calais et Université de Bourgogne, UMR 8262 CNRS, Biogéosciences, 6 boulevard Gabriel, 21000
Dijon. E-mail : francis.amedro@free.fr
(3) Musée d’Histoire naturelle de Lille, 19 rue de Bruxelles, 59000 Lille. E-mail : toudoire@mairie-lille.fr

A Lille, les rues de Bruxelles, Malus, Claude Bernard et Gosselet encadrent un des bâtiments construits par la Ville de Lille en 1895 pour être mis à la disposition de la jeune Faculté des Sciences, intégrée en 1896 dans l’Université de Lille avec les autres Facultés. En plan, ce bâtiment a une forme en E dont le montant longe la rue de Bruxelles et abrite les actuelles présentations permanentes du Musée d’Histoire Naturelle. La barre supérieure du E (rue Malus) abritait la Botanique et notamment, au dernier étage, des serres qui ont été soufflées le 18 janvier 1916 avec le stock de munitions des Dix-Huit Ponts. La barre médiane initialement dévolue à la Zoologie, abrite les bureaux nécessaires à la gestion du Musée. La barre inférieure qui abritait la Géologie, héberge aujourd’hui la Maison Régionale de l’Environnement et des Solidarités. Cette barre inférieure longe la rue Gosselet qui, en 1895, n’était qu’une extrémité de la rue Brûle-Maison. Au-dessus de la porte d’entrée, les frontons portent les inscriptions « Université de Lille », « Faculté des Sciences » et « Institut des Sciences Naturelles ».

Le 30 avril 1896, la Société de Géographie visite l’ensemble des bâtiments de la nouvelle Faculté des Sciences, sous la conduite de Jules Gosselet, le doyen du moment. Cantineau et Godin (1897) ont rendu compte en détail de cette visite, décrivant les pièces visitées l’une après l’autre. Mais ils ne mentionnent pas les peintures murales qui, aujourd’hui, ornent les murs de la cage d’escalier au rez-de-chaussée et au 1er étage. Nous supposons donc que ces peintures ont été réalisées après la mise en service du bâtiment.

Ces peintures représentent cinq cartes géologiques. Le territoire que couvrait l’Académie de Lille jusqu’en 1968 comportait cinq départements : Nord, Pas-de-Calais, Somme, Aisne, Ardennes. Les trois premiers sont représentés sur une très grande carte (10,40m x 4,5m) et chacun des deux autres sur une carte spécifique au 1er étage. Le mur du rez-de-chaussée est décoré d’une grande carte du Massif Primaire (Paléozoïque) de l’Ardenne. Le petit mur du palier constitue le cadre parfait pour représenter le bassin houiller.

Les trois premières cartes illustrent l’état de la connaissance géologique en fin du XIXe siècle. La logique de l’empilement des couches sédimentaires est dans l’ensemble bien comprise. Le tracé des principaux cours d’eau permet de se faire une idée sommaire du relief et donc de comprendre pourquoi les limites des couches sont représentées de façon aussi contournée. Mais un examen de détail laisse apparaître ici ou là une incohérence trahissant une observation encore insuffisante. En effet, dans la nature les terrains sont très largement recouverts de cultures, de forêts, d’espaces urbanisés. La carte géologique rend donc compte d’un état de la compréhension de la logique géologique plutôt que d’une identification point par point des affleurements rocheux. Dans l’ensemble, les grands traits de la carte géologique régionale n’ont pas changé depuis la réalisation de ces peintures. Et il faut en particulier attirer l’attention sur la carte géologique détaillée représentée dans la traversée du Détroit du Pas-de-Calais à la suite d’une campagne de prospection et d’échantillonnage menées entre 1875 et 1877. Cette carte est la plus ancienne carte géologique sous-marine qui soit connue au monde. Les travaux de reconnaissance menés un siècle plus tard avant le percement définitif du tunnel sous la Manche n’ont fait que préciser des détails sur la géologie. La carte de l’Ardenne ne représente que les terrains du socle géologique, témoins d’une ancienne chaîne de montagnes large d’environ 1000 km et longue de plusieurs milliers de kilomètres, aujourd’hui partagée entre les Appalaches et le Kazakhstan. Mais ce tronçon européen est un témoin du développement de la connaissance géologique. De nombreuses localités y sont portées dont le nom a servi à désigner les étages géologiques, c’està-dire les terrains accumulés durant une certaine tranche de temps : Gédinne (Gedinnien), Givet (Givetien), Frasnes (Frasnien), Famenne (Famennien), Dinant (Dinantien), Visé (Viséen), Namur (Namurien), Tournai (Tournaisien), … Même si les réalités que désignaient ces noms ont aujourd’hui été affinées ou modifiées, ou que le nom ait perdu son sens par choix d’un autre site de référence dans le monde, il n’en reste pas moins que cette carte marque un moment de l’histoire des sciences. Gosselet et ses collègues ont en effet compté parmi les concepteurs de la Géologie, et certains de ces noms sont aujourd’hui encore une référence universelle.

Enfin la carte du bassin houiller est la première synthèse régionale. Il faut rappeler que les sociétés minières étaient privées, donc concurrentes pour acquérir des concessions d’exploitation. De plus le bassin houiller est totalement souterrain. Réaliser une telle carte est donc, encore davantage que pour les autres cartes géologiques, élaborer un concept : c’est purement une représentation intellectuelle de la façon dont les auteurs pensaient l’architecture interne du gisement. La date de 1922 que porte cette carte nous apprend que le dessin de cette carte est antérieur à la première publication scientifique qui en donnait l’explication (Barrois, Bertrand et Pruvost, 1924). A côté de cette peinture, le bassin houiller a aussi été l’objet d’un travail exceptionnel. En 1905, un ingénieur a eu l’idée de construire un modèle réduit du bassin houiller en reproduisant sur une plaque de verre une coupe géologique transversale au gisement, à partir des sondages et observations réalisées lors des travaux souterrains. Il a dessiné une soixantaine de coupes géologiques sommairement parallèles, distantes d’environ 1 km l’une de l’autre. Ces plaques ont été assemblées par 8 et montées sur des tables en bois fabriquées pour la circonstance, couvertes d’une plaque de verre sur laquelle ont été peints quelques éléments d’identification : localités, routes, rivières, limites de concessions minières, fosses. L’une de ces tables est exposée à l’intérieur du Musée d’Histoire Naturelle, dans la galerie de géologie. Les autres viennent d’être retrouvées et font l’objet d’un travail universitaire. Elles devraient être regroupées et faire l’objet d’un projet de valorisation.

La carte du bassin houiller est la seule qui soit bien datée ; elle a été retouchée en 1933. La grande carte des trois départements Nord, Pas-de-Calais, Somme a été refaite sur toile, marouflée sur le mur huilé. En effet, l’explosion des Dix-huit Ponts avait endommagé le mur de telle sorte que le Conseil municipal de Lille a pris la décision de le reconstruire en 1921. Le travail, effectué par Gaston Molière, peintre-décorateur habitant rue de Valmy, a été réalisé en 1922. Un arrêté du Président de la République a enfin autorisé le conseil municipal à imputer la dépense aux dommages de guerre (1922). Les dates de réalisation des autres cartes ne sont pas connues. Les trois cartes des cinq départements de l’Académie présentent la même facture ; elles ont été réalisées entre la fin de 1896 (cf visite de la Société de Géographie) et 1908 au vu des contenus géologiques représentés ou absents. Les cartes du bassin houiller et de l’Ardenne présentent la même facture. Mais sont elles contemporaines pour autant ? De nouvelles investigations sont à mener, notamment dans la presse quotidienne car un tel événement a dû être souligné. Il est curieux de constater que la Société géologique du Nord, qui se réunissait de une à deux fois par mois dans ces locaux, n’en mentionne nulle part l’existence.

Au-delà de la portée scientifique des représentations, les valeurs sociologique et historique de ces peintures sont indéniables. A l’époque du scientisme triomphant, au moment où certains sont convaincus que la science est porteuse d’un progrès qui va améliorer la vie des populations, mais aussi à une époque de montée des nationalismes, les valeurs d’universalité que symbolise la coopération scientifique sont un peu contradictoires avec la situation de concurrence industrielle et de compétition nationale. La Société géologique du Nord, fondée en 1870 par Gosselet et ses premiers élèves et amis, prépare un Mémoire qui met en perspective le travail accompli avec le recul d’aujourd’hui. Ce Mémoire devrait être publié durant le premier semestre 2014. Il explore entre autres les conditions dans lesquelles la Ville de Lille, l’Université, les sociétés savantes, les industriels fonctionnaient, se complétant les uns les autres. Aujourd’hui, le cadre de certaines institutions évolue (les collectivités territoriales, le monde associatif, les entreprises, la société civile), les modes de coopération évoluent aussi et ont à se situer entre une mondialisation qui s’est installée progressivement et de réels besoins locaux à reformuler et auxquels répondre. S’interroger sur les peintures murales et les tables de verre du bassin houiller n’est pas se réfugier dans le passé, mais c’est se poser la question de la capacité d’anticipation de nos aïeux lorsqu’ils construisaient le monde dans lequel nous évoluons, et par là, se poser la question de notre propre capacité à anticiper l’avenir de nos petits-enfants dans le monde que nous déterminons aujourd’hui.

Références citées

BARROIS Ch., BERTRAND P. et PRUVOST P. (1924). – Nouvelle carte paléontologique du bassin du Nord.

Revue de l’Industrie Minérale, 86 (1ère partie, Mémoires) : 353-361.

CANTINEAU E. & GODIN O. (1897).- Visite à l’Université de Lille en 1896 (30 avril) : Description, Histoire, Statistique. Bulletin de la Société de Géographie de Lille, XXVII : 191-201 (partie 1), p6 260-nbsp;: Dehises, n’Pogique du bassin du Nlaude Bernard o (vuAU E. t. Lat ellet"4n(ec16p;: 35Ifp0-nbsposselet etre paroses, k1., BERTRAtpu Nord.

Revue de l’Inlips"this.e parose-Ce n ho-one').aartouch>par h4>lille1.fris MEILLIEZAccan> span> h4>ch>par rtouch>pa

Reeta http-oe deoses>

Revueeta httpFautees>

Revuea

nnses. LogoRAtpu Nord.

’Inlimrticle-inf nnses. e co Mémos : h2e-info-ruul/asa.univ-lliiv class="deuul/asa.univ-niv-llian class=nnses."/asa.univ-niv-lp>ttp://asa.univ-='separateur'>>gt;lille1.fris MEILLIord. de LiTRAtpjardet a(21notptpan c) ttp://asa.univ-='separateur'>>gt;>gt; GOD ouche --> a liiv class="de='separateur'>&llian class=nnses."/asa.univ-niv-lp>ttp://asa.univ-='separateur'>>gt;lille1.fris MEILLIord.Pls btidiaïeuxle monde ), p6 26rtent lenotptpan c - ocsp;:autre7 ttp://asa.univ-='separateur'>>gt;>gt; GOD ouche --> a liiv class="de='separateur'>&llian class=nnses."/asa.univ-niv-lp>ttp://asa.univ-='separateur'>>gt;lille1.fris MEILLIord.tre8), p6 26Vietnam - Caciedge ttp://asa.univ-='separateur'>>gt;>gt; GOD ouche --> a liiv class="de='separateur'>&llian class=nnses."/asa.univ-niv-lp>ttp://asa.univ-='separateur'>>gt;lille1.fris MEILLIord.8- Galer33) (es : Ctre7 ttp://asa.univ-='separateur'>>gt;>gt; GOD ouche --> a liiv class="de='separateur' parosesles tt to la n ho h2e->par ISO8601'pagiéolog_e parose_ <'this'pagiéolog_e parose_ <' le f->par ul/a>par lliiv >par ISle1.fr/spip/spip.php?rubrique42">14- Sorties D car unmlles a> le f->parar ul/a>par r rtoucar lliiv >parar ISle1.fr/spip/spip.php?rubrique42">14- Sorties de LiTRAtpjardet a(22 août)le f->parara liiv>par r rtoucar lliiv >parar ISle1.fr/spip/spip.php?rubrique42">14- Sortiesde la Facu Sciences Nat obsode demondir'>parara liiv>par r rtoucar lliiv >parar ISle1.fr/spip/spip.php?rubrique42">14- Sortiesde la Facu LE NAlau Louv:auLet a(22que)le f->parara liiv>par r rtoucar lliiv >parar ISle1.fr/spip/spip.php?rubrique42">14- Sorties ondiSaheuxOm S’indiArdu 18 23 que)le f->parara liiv>par r rtoucar lliiv >parar ISle1.fr/spip/spip.php?rubrique42">14- Sorties ondiBl Méne fat, CoucyLillehâtu lanNoyPruv6-7 ocs)le f->parara liiv>par r rtoucar lliiv >parar ISle1.fr/spip/spip.php?rubrique42">14- Sorties de Liau elle, daautorissi plaqule f->parara liiv>par r rtoucar lliiv >parar ISle1.fr/spip/spip.php?rubrique42">14- Sorties ondiMaparmoocaux ions,0e Lilabbaye ). aautoriosule f->parara liiv>par r rtoucar lliiv >parar ISle1.fr/spip/spip.php?rubrique42">14- Sorties de LiionL de LilloSorclle mtel le f->parara liiv>par r rtoucar lliiv >parar ISle1.fr/spip/spip.php?rubrique42">14- Sorties de Ligudèle ré01 (iad (Leaet ng C{ d f->parara liiv>par r rtoucar lliiv >parar ISle1.fr/spip/spip.php?rubrique42">14- Sorties de Liau elle, dau Louv:a-LLille f->parara liiv>par r rtoucar lliiv >parar ISle1.fr/spip/spip.php?rubrique42">14- Sorties de Ligudèle réais alaisCavartele f->parara liiv>par r rtoucar lliiv >parar ISle1.fr/spip/spip.php?rubrique42">14- Sorties de Lidens,0e Lil AD (ex BU)le f->parara liiv>par r rtoucar lliiv >parar ISle1.fr/spip/spip.php?rubrique42">14- Sorties de Ligudèle réais alaisCAVPRUVle f->parara liiv>par r rtoucar lliiv >parar ISle1.fr/spip/spip.php?rubrique42">14- Sorties de Lidensis alaisCavartele f->parara liiv>par r rtoucar lliiv >parar ISle1.fr/spip/spip.php?rubrique42">14- SortiesModigptioi (3èm bâtimenepteun>

parara liiv>par r rtoucarpar0Ch., BERTR_956in b> '> | l 1896in >lille1.f'Sorties lien_pagiéolog'ext/csnohema.D'>15 _956in b> '> | l 1896in >lille1.f'Sorties lien_pagiéolog'ext/csnohema.D'>30 _956in b> '> | l 1896in >lille1.f'Sorties lien_pagiéolog'ext/csnohema.D'>45 _956in b> '> | l 1896in >lille1.f'Sorties lien_pagiéolog'ext/csnohema.D'>60 pa Navotammen h2ee_spip formulairmrticthis.-contenu * {zoe" src=ultit">Asliahis.-contenu * {zo-a ">lille1.fr/spip" title="Accueil : ASA Lille1" class="nom-site">ASa el key="0 liie_sp">Asp">Aspit">Asliahis.-contenu * {zo--- **c -->liilille1.frie-lto:tit'manualbr' />(2">C- **c liie_">Asp">Asp">Asliahis.-contenu * {zo-a"privn" href="spilienkend" /> A">Aspit">Asliahis.-contenu * {zo-form">lille1.fris MEILL&lorm"le1" claPorm name="vASa el key="3">Porm name="v liie_sp">Asliahis.-contenu * {zo-e LiT">lille1.fris MEILL&e="vASe1" claogiquau carte (1illWeb">S LiTRWeb liie_sp">Asliahis.-contenu * {zo-res>lille1.fris MEILL&res>Eno las>Asp"sp">Asliahis.-contenu * {zo-rechers="tiit">Association dmrticthis.-contrechers="tiit">A ='local/cachleqntemp">Rechers="rliez e_">A">=ultit">Aar lliie_">A">=p formulaire_menu_lang" id="formulairerechers="t">
Lanangues du siterechers="tiRechers="r : _lang" id="submit" valeisemgt;>" /eisem ruxt"me=z va10"pip.php?achers="t">

Asp">Aara lii">Asp">Aarpa > spip formulairmrticthis.-conte;} e_">e_">A =href="spilienkend" /> ta name="DC.datle for">e_">e_">A =href="spilienkend" /> s,10- Rendez-vle for">e_">e_">A =href="spilienkend" /> u ba A. RisbBiog),es du Musée ds, k1.le monde aipatla me">uvdèlo préphotoet G.Lefebv de L.Engelet AMpréJM Duthspanul - Quick Ties 120pMo)t">35- Asso monde aions,0e Lilz-vle for">e_">e_">A =href="spilienkend" /> 36- Balades -RartonnOIS Ch for">e_">e_">"=ultit">e_">">A">=href="spilienre paros2">Françis MEILLIord.uvtatp;d-gé ie-gtre7) Gashèm bdensisje détage quer laquelcrtidui, en rstitutsal ja de mos="ve, XXV16s milaKazae m (lesréY tel>isation dans lcrtid Ponts arvu 1er bassinite drc Provu * cisite dlingbeekre puutsal de telldre pts qLLypagne dem Sl’Inds aastitutsal XXVY tel>le en 1Yprop(utsal en 1Yitse rnus gen 1Yproputsal96 (c,uvellesmit"is- deNieuqui . Lt le rd’huMusmocar unrartonnOISl 1e96 (rres Les arsin de cvlle d;: cier lore miditutsal es iier lasemiologila Soes pesisjeif(type’hu(...)t">RartonnOISle m (les(Bel.)-Y telCh for">tes liie_">lettes ultit">e_">e_">A =href="spilienkend" /> 4 de Géntnmersp;d-g3 ie-gtre7 Vetis paghistn> 5 de Gétre7 _______________ de la Facu Scienc du us la conduite de Julil) :pRend sont nbsp;:de réat instaeotitut d Ete g Cespace - Jeun> 12ck de muntre7 ion14h30t">37- de la Facu Ch for">e_">e_">A =href="spilienkend" /> 38- Gautres photoele for">e_">e_">A =href="spilienkend" /> 14- /div...r atsionset & (30 lle incipmhouill la n hillVoi p entreles tui en donnst">39- Hselet et sndesp;»le for">e_">e_">A =href="spilienkend" /> 3 ocsp;:au R foisoa SocCeent len:/p>

site">, e. Galer(er lature? Dersur la gavantlstoire Ns loc) 9in vpan c Cses.rsation daomnille en 1Ete g Cespace )17h30t">10- ,17- Multimdens,0e Lilz-vle for">e_">e_">A =href="spilienkend" /> Je détagdre p,13- Pria2007 Phymlle, d: mlle, dvirtrogLa ca hleqésententphysv cla Ce conrtce tsionsq.ori géate de mw XXVIuy Ségu mun Pp,13- Priacontradictoir">11- Pp,13- Prile for">e_">e_">A =href="spilienkend" /> tui en donnst Aciperoes, k1Pui en donnst Aciperoes,u be Géogr(chrornier érence nes ler enaid, a enrchef)t">1,06Pui en donnsle for">e_">e_">A =href="spilienkend" /> 1Scie6;) Scienc Prix Aatpvri13- Prix ,0e Lilzatpvrie_">e_">A =href="spilienkend" /> 1 e_">e_">A =href="spilienkend" /> c b22rotptpan c s qui ouillerUniversité dle 1me farrnous é6 ocsp;:aus l’m (lrsigner 5 ocsp;:auaument défist exp hstique. :ologiquees lo (es : Cer laqueje déta a 20ter la la k de mu/d --> féancisrtre7. Tartemngiquau cartee mondiade conisr:uer laquelcrti>

AuenDC.at a En planute LilAde nbsp;:3es autnfilong’hui. p>

La cttentitiaue. :ueae. GaluenrZ;: c auj;ation dans lcrt,d’huiperoe>15- . Galertsite S.es : C(P>

s)le for">e_">e_">A =href="spilienkend" /> LMapaachibotitut d(9-21in vpan c) [FX.SAUVAGE] e.ori,eux******* tre6r: Carte bsp;:: Scienc V de réaphie dePriatitut d(23 - 27notptpan c) [F.WALLET] e.ori,eux******* tre6r: Berlla - Dresde - Potsdamd(23 - 31 que)a[F.WALLET] e.ori,eux******* tre6r: S (1illchemla SocCnts&sl muni(8_15 que)a[M.DELPORTEep>LM.LEFEBVRE] e.ori,eux******* tre5r: Circ leOapacoire ren la :illerR, lesamis(8 - 20notptpan c) e.ori, els btidia tre5r: la mnje -sitrcaux Hselet et(27otpt -1 ocsp;:aueeprod1:uea5 ocsp;:a)a[rent un DELAHOUSSE] e.ori,eux******* tre5r: Croa o- Bon), - e les nUnivo e...)t">16- . Gale), p6 26Ccompr-e cet e_">e_">A =href="spilienkend" /> EnfinFiponx:ologis duranvdèlo p tre6r- S (1ilslchemlas SocCnts&sl munice conztce t tre5r- S (1ilslchemlas SocCnts&sl munice conztce t tre5r- mnje -ce conztce t tre5r- Croa oce conztce t tre4r- S (1ilslchemlas SocCnts&sl munice conztce t tre4r- Cses.rsaAthenDr- me">ce conztce t tre4r- LocCnlogiq menGu de sey>ce conztce t tre4r- Mosce --iSaheuxP.

sbBiog>ce conztce t tre3 - Ite de mw XXVIuy Segu munce conztce t tre3 - H Les d:ueaPri17- el/tivolue le for">e_">e_">A =href="spilienkend" /> XXV1992ondi18- msemev e_">e_">A =href="spilienkend" />

Btre6r- tre7lde en 18TL aacurr des tabdler3 lagnasentent u *- es d.htm-- ca spiS-->Bloc ou qtre 1i géaes d:a cad:ueahas un ca a sp -di ’Inlimrticldi h2ocal/cachleqntemp">D quibsp; cbrn Mé h2ee_"=ultit"> liil lii liil lii liil lii liil liiit"> liilh2oround-cpaddetg-top:10px;ruxt-lettlettes ’Inlimge_pn des_zoom"ground-cistgiv: 5pécifo;tiit">A =hrle1.fr/spip" tit-2.php?rubrique42">14- IMG/jpg/tretu l-malmrte d0' he023/c3ec2f567e0f367b010cc5f4bd4292d9b6ea7083"gtet lt="_blank"14- IMG/jpg/tretu l-malmrte d0' he023/c3ec2f567e0f367b010cc5f4bd4292d9b6ea7083', 'ehâtu lnde n prlmrte d', 'pan>

+(266+25)+',alt="" +(400+25)+',toolbar=no,scres,bars=ys tmsnubar=no,p; izanou=ys téolus=no,resille1no');randurnétlsei">lettes/L460xH249/64015gd2/b1/e778a12fa5ec49288e38100a7d0c1760' heigh536603' alt="" 1>

1> img slogoRimg slogosMeillia/ h>pa lettes ie_">Asp">Asp">A =hrle1.fris MEILLIord.tre6r- Crote bsp;:" V de réaphie dePri"lia/ h>pa h>pa h>pa h>pa letts liie_"s ultit> ae_sp">A spiS-->/u *_aes d:te n a a spiS-->Bloc d' er33) a Sociéts ru le moqueleiS-->Coaphibn c souset pcomprene, louilS>Aka-S id=Aka-is M co/>oquelespip formulairmrti- a St">
asa.univ-euulormulairgresszoe" sa.univ-euliilb>I el liie_a.univ-ee_a.univ-euli ’Inlimge_msnu_ e">lem>D quibsp;m ait p et Pru:lleem>; e4 otptpan cCtre7Ch., BERTRAliie_a.univ-ee_a.univ-euli ’Inlimge_msnu_ e_otp">l liie_a.univ-euli ’Inlimge_msnu_ e">lem>Sa Sociéts résenté:lleem>;l liie_a.univ-euli ’Inlimge_msnu_ e">lem>Sa Sociéts vde LiTR:lleem>;
a> e_"e_"> spiS-->/u *_ a So er ca spiS-->L LilAderfortees> S (1illWeboquelespit> it> iv id="menbat"> r ISle1.fr/spip/spip.php?rubrique42">14-lle1" class="nom | e_"sliilille1.frie-lto:tit'manualbr' />(2">C- **c lii | r ISle1.fris MEILL&lorm"le1" claPorm name="vA>Porm name="v e_"> | lISle1.fris MEILL&17 Cntsiteurl=is MEIL%3FIord.S autnn id,r | e_"sille1.fris MEILL&ea Sociéts"le1" claSa Sociéts ru le m">Sa Sociéts ru le m | e_"s de LiERTR:ee_"s<, BERT180 /Ch., BERTe_ u., BERT310319Ch., BERTRA
lettes/L4"plu Cns/cifo/ahuntsic/v2.0.3/rounds/ett/rss.png"se 30"Suivrensis a/pname="vASround-cpla Facu:rn cavec;botaom:-0.3em;" alt="""16slpan>s), p6 fr), p6 RA
s), p6 1 <
), p6 e_ tsb>lille1.fr/spip" fr.wikipedia.org/wiki/Re dey_Simple_Saudp et Pr">? e_ a ;/pie_"e_"sp lettsille1.fr/spip/swww.is Mnetgte1" claSe moêté du P’huSPIP 3.1.6 [23598]"> Se moêté du P’huSPIP 3.1.4 + lettsille1.fr/spip/sedu.ca.edu/e;} AHUNTSIC e_";/pie_lespit>S-->CrecaveccCntmocarLicre (1te -DIN silxt/c"licre ("lle1.fr/spip/screcaveccntmoca.org/licre (s/by-sa/3.0/deed>(2""a el key="8a lettee 30"CrecaveccCntmocarLicre (ASround-cbInder: 0;" s/L4"/spip/si.crecaveccntmoca.org/l/by-sa/3.0/88x31.png"s/>s ;/pie_lesp a a a
htm->