Multicolonnage en FLOAT 04
ASA Lille1 [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, dcommenter la bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASA - Universite´ Lille 1
Association de Solidarite´ des Anciens
Universite´ Lille 1 - Sciences et Technologies

2014 -Sur le chemin de Compostelle

jeudi 1er octobre 2015

L ' ASA sur le chemin de Compostelle 3 au 8 septembre 2014

C’est un tronçon du GR 65 à partir du Puy en Velay qui était programmé en septembre. La randonnée nous a menés à Aumont-Aubrac en 6 jours à travers le Velay et le pays du Gévaudan.

Les chemins de Compostelle partent de Tours, Vézelay, Le Puy et Arles. Ces quatre voies mènent aux Pyrénées pour atteindre ensuite Compostelle. La route du Puy est la plus ancienne, la plus connue. Le chemin parfaitement balisé, traverse de superbes paysages, des forêts, des hameaux. L’itinéraire est jalonné de trésors architecturaux et ce tronçon fait l’objet d’une documentation importante permettant de s’y déplacer facilement, seul ou en groupe.

Quelques chiffres

La distance Le Puy-St-Jean Pied de Port avoisine les 730 km. Pour arriver à Santiago de Compostelle, on ajoute 790 km soit 1520 km au total. Pour ceux qui sélectionnent uniquement la partie française, il faut prévoir 1 mois minimum et 2 à 3 mois pour la totalité du parcours. Nombreux sont ceux qui choisissent de ne parcourir que quelques étapes de ce fameux GR 65 sans se fixer forcément le but d’atteindre Compostelle. « Le but n’est pas le bout du chemin, c’est le cheminement » Eric Emmanuel Schmitt

L’histoire du chemin

La renommée de Compostelle est née de la découverte au 9° siècle du corps de l’apôtre Jacques. Compostelle devient alors un lieu de pèlerinage. Le premier pèlerin fut l’évêque du Puy en Velay vers 950. Au moyen âge, les pèlerins affluent. On les appelle les jacquets. Les routes sont dangereuses avec l’apparition de faux pèlerins, mendiants ou voleurs, les coquillards. Il y aura ensuite une longue période d’oubli jusque la fin de la seconde guerre mondiale. A cette époque il n’y a pas de balisage et peu d’hébergements. En 1970, le chemin du Puy est reconnu en chemin de grande randonnée et classé en 1998 au patrimoine de l’humanité de l’UNESCO.

L’organisation

Ce chemin de pèlerinage est maintenant adopté par des milliers de randonneurs . « Je ne voyage pas pour aller quelque part mais pour marcher ». Stevenson

Nous avons choisi de transporter uniquement le pique-nique du jour, de dormir dans des hôtels confortables. L’objectif est d’aller à la rencontre de la nature, de découvrir un patrimoine, des lieux chargés d’histoire, de vivre une expérience nouvelle.

Rapide visite, le jour de l’arrivée, de la ville du Puy, de sa magnifique cathédrale. Nous n’avons pas eu le loisir de découvrir la ville dans toute sa richesse. Outre la lentille et la verveine, elle est réputée pour sa dentelle.

Ensuite, départ pour des étapes d’environ 15 km qui nous amèneront à Aumont-Aubrac, notre objectif pour cette année. Chacun chemine à son pas. Fontaines, lavoirs, chapelles, églises donnent l’occasion de haltes reposantes. On se retrouve au cours de pauses, du pique-nique et en fin de journée pour le retour en bus vers l’hôtel. Le repas du soir permet de découvrir les spécialités locales : lentilles, aligot, fromages régionaux et aussi la fameuse verveine digestive.

D’ étapes en étapes

Le point de départ au Puy en Velay se situe vers la cathédrale. La route s’élève aussitôt et offre une vue panoramique sur la ville. Cette première journée nous conduit à Montbonnet avec une halte sur la place de St Christophe sur Dolaizon permettant d’admirer le fameux clocher de l’église. La pause de l’après midi fait découvrir la magnifique Chapelle St Roch.

Monistrol d’Allier est notre deuxième étape. Après le repas sur le site de St Privat d’Allier, visite de l’église romane avant d’entreprendre la périlleuse descente vers Monistrol par un sentier de cailloux et de racines. En chemin, nous prenons quelques minutes pour admirer le superbe panorama depuis la tour de Rochegude, vestige d’un ancien donjon.

Le troisième jour débute avec une rude montée jusqu’à Montaure, 400m de denivelé sur 3 km, puis un chemin tranquille vers Saugues, pays de la fameuse bête du Gévaudan. Nous terminons le parcours sur une terrasse en centre ville.

La journée suivante mène à Chanaleilles avec un parcours sans difficulté particulière. Chanaleilles est situé sur le plateau de la Margeride. En plein coeur du village se trouve une église du 12 ° siècle connue pour son remarquable clocher à peigne. On qualifie ainsi un clocher composé d’un mur percé d’ouvertures prévues pour les cloches. Ce type de clocher avait déjà été rencontré à St Christophe sur Dolaizon et on le verra à nouveau à St Alban.

Le jour 5, après le changement d’hôtel, nous parcourons le chemin pour arriver à proximité de St Alban sur Limagnole que nous découvrirons le jour suivant. C’est à proximité du domaine du Sauvage, ancien lieu d’hébergement pour les pèlerins, que nous trouverons des troncs d’arbres pour nous installer pour le pique-nique . Déjà le dernier jour et après quelques heures de marche et un repas champêtre à Pont des Estrets, nous atteignons Aumont Aubrac.

Sur le chemin, impossible de ne pas remarquer les croix. Elles sont partout : près des églises mais aussi en bordure des chemins. Sur certaines, des petits cailloux, des chapelets, des messages pour demander des grâces. Il y a aussi les croix de direction qui servent à guider et sur lesquelles apparaît la fameuse coquille, l’insigne du pèlerin de St Jacques qui était ramassée sur la cote galicienne et ramenée au retour.

Expérience réussie pour ceux et celles d’entre nous, qui pour la première fois, testaient leur capacité à marcher plusieurs jours de suite. Nous étions 14 au départ et sommes tous arrivés à Aumont, la tête pleine de beaux paysages et heureux d’avoir parcouru un morceau de ce chemin mythique. Compostelle est encore bien loin. Peu importe : « un voyage de mille lieues commence par un pas » Lao Tseu

Michelle Delporte


Accueil |
  • Contact
  • | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 82 / 310319

    Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 16- Voyages : Compte-rendus   ?

    Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

    Creative Commons License