Multicolonnage en FLOAT 04
ASA Lille1 [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, dcommenter la bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASA - Universite´ Lille 1
Association de Solidarite´ des Anciens
Universite´ Lille 1 - Sciences et Technologies

2016 - Croisière " Vallée de la Seine"

vendredi 23 septembre 2016

Croisière sur la Seine (23-27 septembre 2016)

L’ASA a déjà effectué plusieurs croisières fluviales avec CroisiEurope (pour mémoire : croisière sur le Danube, 22-29 mai 2010, Moscou-St Pétersbourg, 10-21 juin 2014), et encore une fois « les Méandres Harmonieux de la Vallée de la Seine » ne nous ont pas déçus malgré quelques accidents de santé survenus à deux collègues juste après l’embarquement et l’avant-dernier jour.

Auvers sur Oise (Van Gogh)

Nous avons commencé le voyage par la visite d’Auvers-sur-Oise, sur les pas de Vincent van Gogh, nous promenant dans le village et la campagne environnante en suivant les endroits où l’artiste avait peint des tableaux, avec une halte au Café Ravaux où le peintre est mort, nous avons vu sa tombe voisine de celle de son frère Théo qui fut son fidèle soutien... Cela a complété d’une façon très pédagogique l’exposition « Van Gogh dans le Borinage » que nous avons visité à Mons l’an dernier (25-01-2015) .
Après le repas au Château-Musée la visite du musée nous a fait revivre dans un parcours interactif très intéressant la naissance du mouvement impressionniste.
En fin d’après-midi, embarquement sur le « Seine Princesse » au quai de Grenelle. Après la présentation de l’équipage, le cocktail de bienvenue et le dîner nous appareillons pour voir Paris by night en passant sous tous les ponts. Le niveau de l’eau est élevé, il ne faut pas rester debout sur le pont soleil...La vision inhabituelle de Paris illuminé vu de la Seine est vraiment féerique.
Le lendemain, navigation tranquille en direction de Vernon. Les courageux font de la gymnastique (pas trop !) sur le pont soleil. Les autres paressent en regardant le paysage ou sont au salon pour écouter une causerie sur la Seine, tout en dégustant une bière ou un cocktail.
L’après-midi, nous partons en bus pour le Château de Rueil Malmaison. Déception : le château est en réfection si bien que nous n’avons pu voir que quelques salles de ce château qui en 1800 devint le siège du gouvernement de Bonaparte.

Château de La Malmaison

Nous avons quand même visité la salle du conseil avec son décor en forme de tente, le cabinet de travail-bibliothèque, la salle consacrée à Bonaparte avec le portrait équestre de Bonaparte franchissant les Alpes, la chambre de Joséphine. Même le célèbre cèdre de Marengo, planté le jour où Joséphine apprit cette victoire était entouré de palissades. Fort heureusement, la moitié du groupe avait visité le château l’an dernier...
Le retour à bord, à Mantes-la-Jolie a été l’occasion de voir la Collégiale Notre-Dame, édifiée de 1150 1210, qui comporte trois portails remarquables pour un édifice des XIIème et XIIIème siècles. La Collégiale abrite également trois orgues dont un Merklin restauré en 2013.
La journée s’est terminée par une soirée animée par un show de l’équipage.

Le jour suivant, après avoir longé Les Andelys, nous faisons étape à Rouen où la promenade habituelle que nous avions déjà faite en septembre 2014 lors du voyage dans le Cotentin et à Guernesey, nous conduit dans le centre historique : Cathédrale que certains retourneront voir le soir, Parlement, Eglise St Maclou (gothique flamboyant, bâtie entre 1437 et 1517, portails aux vantaux Renaissance), le Gros Horloge et la place du Marché où se trouve l’église moderne Ste Jeanne d’Arc.

Rouen

Quelques collègues ont même visité le petit musée Corneille, installé dans la maison natale de l’écrivain. Le point d’orgue de cette journée a été la soirée de gala traditionnelle sur les navires de CroisiEurope, avec repas gastronomique.

La Bouille

Le quatrième jour a été consacré à la visite de Honfleur que certains avaient déjà faite lors du voyage en Basse Normandie en 2010. Nous avons parcouru les quais du Vieux Bassin, bordés de maisons élevées en hauteur, vu la Lieutenance, ancienne demeure (16ème siècle) du gouverneur de Honfleur. Une plaque commémore le départ de Champlain qui a fondé Québec.

Honfleur

Sur le quai St Etienne, il y a même une plaque rappelant que Frédéric Sauvage (natif de Boulogne sur Mer), a expérimenté son hélice propulsive dans le Vieux Bassin en 1832. Tout le vieux quartier de est très pittoresque, en particulier la Rue Haute où logeaient les riches armateurs (voir aussi les maisons natale d’Eric Satie et d’Alphonse Allais...). Le clou de la visite est, bien sûr, l’église Ste Catherine, construite entièrement en bois par les charpentiers de marine après la guerre de Cent Ans. C’est un exemple de construction très rare en Europe occidentale. Elle comporte deux nefs jumelles et deux bas-côtés, chaque nef étant recouverte d’un vaisseau de bois à charpente apparente.
Nous n’avons pas eu le temps de visiter le musée Eugène Boudin qui rappelle que la ville a été aussi « colonisée » par les peintres impressionnistes...
Après le retour à bord nous avons fait une petite excursion sur la « Côte Fleurie », avec arrêt à Deauville pour se promener sur les célèbres planches situées en face du casino Barrière qui est, paraît-il, l’un des plus beaux d’Europe...L’excursion a continué vers le Château du Breuil où nous attendait la visite-découverte d’une distillerie de calvados, avec explication sur la fabrication de l’alcool, du cidre, du pommeau. Je crois que la dégustation qui a suivi a bien plu aux participants.
Le lendemain, après le débarquement et le départ vers Villeneuve d’Ascq, nous avons fait un crochet pour aller admirer la Falaise d’Aval et la célèbre Aiguille, que M. Leblanc imaginait creuse, puis, après ce bol d’air, nous avons repris la route pour

Falaises à Etretat

déjeuner à Fécamp, nous avons franchi la Seine sur le pont de Normandie (nous étions passé dessous, en bateau) et pris la direction du nord.
En conclusion, ce fut un voyage très agréable, dans une atmosphère très détendue, le calme de la navigation n’étant interrompu que par le passage des écluses (il n’y en a que quatre entre Paris et Honfleur, la dénivellation n’étant, je crois, que de 26 m), Les visites et excursions étaient très intéressantes et la vie à bord, avec des repas excellents, était, comme d’habitude à l’ASA, très conviviale. Nous ne pouvons que remercier la commission-voyages d’avoir organisé cette mini croisière.

Francis WALLET


Accueil |
  • Contact
  • | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 215 / 310319

    Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 16- Voyages : Compte-rendus   ?

    Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

    Creative Commons License