Multicolonnage en FLOAT 04
ASA Lille1 [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, dcommenter la bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASA - Universite´ Lille 1
Association de Solidarite´ des Anciens
Universite´ Lille 1 - Sciences et Technologies

2016 - BERLIN – DRESDE – POTSDAM

samedi 17 octobre 2015

BERLIN – DRESDE – POTSDAM – 2016

Berlin et Dresde (23-31 mai 2016) Impressions d’un senior

Un peuple qui oublie son passé n’a pas d’avenir.
( Sir Winston Churchill)

Je ne vais pas faire une présentation de Berlin et Dresde : notre collègue A. Barré l’a fait magistralement lors de sa conférence sur Berlin (voir le Bulletin de l’ASA du printemps 2016) et pendant le voyage. Je ne reprenderai que quelques points forts qui ont marqué notre périple en Allemagne.
Notre groupe commençait par Dresde tandis que l’autre groupe faisait l’inverse. Arrivés à l’aéroport de Berlin-Tegel, nous sommes partis directement vers Dresde.
La ville qui a été rebâtie après sa destruction presque complète en 1945, s’étale sur les bords de l’Elbe. Voici, pêle-mêle, tout ce que nous avons vu.

Dresden - Zwinger

Nous avons découvert le Zwingen, palais baroque au 18e siècle à la gloire d’Auguste le Fort, qui abrite plusieurs musées. Nous y avons visité le Salon des Mathématiques et de la Physique. La promenade dans la ville nous a montré l’opéra Semper ( Manfred Semper était un ami personnel de Richard Wagner), le château, la cathédrale, construite de 1738 à 1755, plus grand édifice religieux de Saxe.

La forteresse de Königstein

Nous avons parcouru la forteresse de Koenigstein datant des 13e et 16e siècles et qui a même abrité des prisonniers français pendant la guerre 1939-45. Nous avons admiré les formations rocheuses de grès de la « Suisse Saxonne » au belvédère de Bastei.

Bastei

En route pour la manufacture de porcelaine de Meissen nous avons visité le château baroque de Motitzburg et le château gothique d’Albrechtsburg, puis la manufacture de Meissen nous a permis de suivre les différentes phases de la fabrication de la porcelaine ; les pièces du musée ...et du magasin sont splendides mais d’un prix inabordable pour les membres de l’ASA...

Moritzbürg
Meissen

Enfin, dans la tradition de l’ASA, la dégustation au château de Wackerbarth nous a confirmé que les Allemands pouvaient faire du bon vin.

Wackerbarth

A Berlin la traditionnelle visite-découverte nous a menés dans le Berlin historique : le quartier St Nicolas, l’Alexanderplatz, la Porte de Brandebourg, le Reichtag et surtout l’Ile aux Musées. Il n’était pas question de voir tous les musées mais nous en avons

Berlin - Porte de Brandebourg

néanmoins visité plusieurs : le musée Pergame et ses collections remarquables (Antiquités, Antiquités proche-orientales, Art islamique),

Pergamon - Museum

musée « Histoire de Berlin », avec une incursion dans l’abri anti-nucléaire construit pour la propagande (jamais testé car on se serait rendu compte qu’il ne pouvait protéger qu’une infime partie de la population pour une courte période de temps...), musée de l’Histoire allemande, dans l’ancien Arsenal. Nous avons même traversé le labyrinthe de stèles (2711 !) du Mémorial de l’Holocauste. Naturellement, il fallait visiter le château de Charlottenburg

Berlin - Charlotenburg

(construction commencée en 1695) qui renferme, entres autres, l’admirable collection d’argenterie du fils de Guillaume II ainsi que des chefs-d’oeuvre de Watteau.

Potsdam

A quelques kilomètres de Berlin, on ne pouvait pas ne pas aller à Postdam, au château de Sans-Souci (1745-1747) dont nous n’avons pu voir que le parc et ses majestueux escaliers, le château étant fermé ce jour là, mais nous avons visité le nouveau Palais, voulu par Frédéric le Grand et construit en 1763-1769.
Un après-midi passé au Jardin Zoologique, l’un des plus importants du monde, nous a permis de profiter du beau temps, la montée en haut de la Tour de télévision érigée au temps de la RDA nous a fait admirer le panorama de la ville et notre promenade en bateau sur la Sprée nous a fait voir le centre sous un autre angle.
Mais je crois que ce qui a dominé la visite de la capitale c’est quand même la référence au Mur de Berlin dont il ne reste que des vestiges entretenus soigneusement (et même un petit musée) que l’’on montre aux touristes, tout comme Check Point Charlie. C’est devenu une véritable entreprise touristique. La ville est d’ailleurs parsemée de plaques commémoratives montrant la séparation des deux zones est-ouest. On a l’impression, me disait un collègue, que l’histoire du mur a été plus importante que le troisième Reich. Affaire de génération, sans doute... Soyons honnêtes, l’Allemagne nazie n’est pas oubliée : on la retrouve dans les musées, au même titre que les autres périodes de l’histoire allemande. Il y a d’ailleurs à Oranienburg (30 kilomètres de Berlin) le musée-mémorial du camp de concentration de Sachenhausen (ce n’était pas dans notre programme).
Berlin ne surprend pas que par le nombre de ses musées : son étendue est énorme, le Tiergarten est un parc immense en plein centre. Notre hôtel était situé à l’ouest de la ville, non loin de l’aéroport, et il fallait près d’une demie-heure de métro pour se rendre dans le centre. Nous avons d’ailleurs « perdu » l’un d’entre nous dans le métro au moment du retour ; heureusement le collègue s’est rendu directement à l’aéroport en taxi...
Même si des reconstructions ont eu lieu au temps de la RDA, tout comme à Dresde, il y beaucoup de chantiers en cours mais le nouvel aéroport (Berlin Brandebourg) n’est toujours pas terminé ; notre guide trouvait que la construction traînait et l’aéroport actuel de Tegel est nettement insuffisant tant par sa taille que par ses installations. Cela pourrait faire douter de l’organisation et de la rigueur germaniques légendaires .De même, nous avons été surpris de rencontrer, à Dresde, une manifestation d’agriculteurs qui, sur leurs tracteurs, revendiquaient un prix correct pour le lait, tout comme en France.
En conclusion, il me semble que notre voyage a été pour beaucoup une découverte intéressante sur plusieurs plans : aspect touristique, aspect historique et également socio-culturel Nous pouvons, une fois de plus, remercier les organisateurs de la commission voyages pour ce périple en Allemagne.

Francis WALLET


Accueil |
  • Contact
  • | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 224 / 310580

    Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 16- Voyages : Compte-rendus   ?

    Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

    Creative Commons License