Multicolonnage en FLOAT 04
ASA Lille1 [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, d?commenter le bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASAP - Universite´ Lille
Association de Solidarite´ des Anciens Personnels
de l'Universite´ de Lille

Entretien avec M.Lucquin

vendredi 7 décembre 2018

 

LUCQUIN Michel

Résumé de l’entretien avec Michel LUCQUIN

L’entretien a été réalisé le 20 février 2013 par Jean-Pierre Sawerysyn

Michel LUCQUIN est né le 15 juillet 1927 à Braie-sur-Seine (77480). Après l’obtention de son diplôme d’ingénieur-chimiste à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris (ENSCP), il prépara une thèse d’Etat à la Sorbonne, au laboratoire de Chimie générale du professeur Paul LAFFITTE. Sa thèse, soutenue en 1957, fut consacrée à l’étude expérimentale des phénomènes de combustion des hydrocarbures saturés à basse température.

Il devint assistant au laboratoire de Chimie générale, puis maître de conférences à la Faculté des Sciences de Lille en octobre 1959 où il créa un nouveau laboratoire de recherche intitulé « Laboratoire de chimie de la combustion ». Ce laboratoire était installé à l’Institut de chimie, rue Barthélémy Delespaul à Lille.

Au cours de son entretien, il rappela que l’Institut de chimie comportait deux structures vivant en symbiose : la Faculté des Sciences et l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Lille (ENSCL). Les laboratoires de chimie, qui dépendaient de la Faculté des Sciences, étaient organisés en services, dirigés chacun par un professeur avec chaire régnant de manière absolue sur le fonctionnement de certains enseignements et laboratoires de recherche. Pour lui, la création du Département de chimie en 1962 a été déterminante pour freiner les ardeurs de certains chefs de service et coordonner les enseignements et les recrutements des nouveaux enseignants.

Le déménagement à Annappes à partir de 1967 de tous les laboratoires de chimie et de l’ENSCL a considérablement modifié les relations entre ces deux entités. Si l’arrivée à Annappes a permis de renforcer le rôle du Département de chimie, elle s’est également traduite par la consolidation de l’autonomie de l’Ecole par rapport à la Faculté puis l’Université. Michel LUCQUIN a été nommé chef du Département de chimie de 1967 à 1969. C’est avec enthousiasme qu’il a décrit le rôle qu’il a joué comme chef de département. Enfin, il a tenu à donner sa vision sur l’évolution des relations entre le Département de chimie (devenu UER de chimie en 1970) et l’ENSCL. Il a pris sa retraite en 1987.

Jean-Pierre Sawerysyn

Retour au sommaire


Accueil |
  • Contact
  • | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 10 / 350069

    Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 09- Histoire et Mémoire   ?

    Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

    Creative Commons License