Multicolonnage en FLOAT 04
ASA Lille1 [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, d?commenter le bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASAP - Universite´ Lille
Association de Solidarite´ des Anciens Personnels
de l'Universite´ de Lille

Entretien avec Jean CELEYRETTE

vendredi 7 décembre 2018

 

CELEYRETTE Jean

Résumé de l’entretien avec Jean CELEYRETTE

L’entretien a été réalisé le 24 septembre 2014 par Marie-Thérèse Pourprix.

Jean Celeyrette (JC), né en 1937, reçoit une formation de mathématicien à l’ENS de Saint-Cloud. A la fin des années soixante, à Paris, il participe à la création des IREM et à l’écriture des statuts de l’Université de Vincennes.

Pierre Deyon, doyen de la Faculté des lettres de Lille, lui demande de venir créer à Lille un département de mathématiques appliquées aux sciences sociales. JC explique dans quelles circonstances ce projet se réalise en 1970, pourquoi il obtient d’être nommé à la fois à Lille 1 et à Lille 3, et comment il y est accueilli.

JC compare le déroulement des Conseils de l’UFR de mathématiques à Lille 1 et des Conseils d’Université à Lille 3 des années soixante-dix. Il détaille les positions des mathématiciens de cette époque agitée (Daniel Lehmann, Marie-Hélène Schwartz, Françoise et Maurice Chamontin, Robert Gergondey, Jean Gadrey, Michel Parreau), ainsi que les interventions tonitruantes de Rudolf Bkouche dans ces deux conseils.

JC est amené à mettre en place un service de la recherche à Lille 3. L’instauration de la loi Sauvage de 1980 précipite son élection, évidemment compliquée, à la présidence de cette université. Il assure, en même temps, au Ministère, des fonctions relatives à la formation des maîtres et à la formation permanente.

Pourquoi, après avoir fréquenté le Ministère et avoir eu des propositions de carrière attrayantes, décide-t-il de revenir à une vie d’enseignant-chercheur ? Comment réussit-il à créer de toutes pièces, avec son ami Edmond Mazet, un laboratoire d’histoire de la philosophie médiévale, qui sera reconnu plus tard par le CNRS ?

JC, qui a eu des pouvoirs, nous livre enfin une réflexion sur le pouvoir. Et il conclut que tout cela était « intéressant »…

Marie-Thérèse Pourprix

Retour au sommaire


Accueil |
  • Contact
  • | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 34 / 357740

    Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 09- Histoire et Mémoire   ?

    Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

    Creative Commons License