Multicolonnage en FLOAT 04
ASAP Lille [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, d?commenter le bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASAP - Universite´ Lille
Association de Solidarite´ des Anciens Personnels
de l'Universite´ de Lille

Entretien avec Laure et Raymond MOCHÉ

vendredi 14 décembre 2018

 

MOCHÉ Laure et Raymond

Résumé de l’entretien avec Laure et Raymond MOCHÉ

L’entretien a été réalisé le 22 septembre 2017 par Jean-Pierre Sawerysyn.

Laure Moché

Sortie de l’ENS de Sèvres en 1963, Laure Moché a été recrutée par Michel Parreau à la Faculté des sciences de Lille. Elle débuta son enseignement des mathématiques Place Philippe Lebon avant d’aller à Villeneuve d’Ascq. A son retour du Portugal en 1979, on lui attribua l’enseignement des mathématiques en DEUG alterné 2ème année. Dans le cadre de cet enseignement, elle pratiqua une pédagogie personnalisée basée sur l’exploitation de documents intégrant cours et TD qu’elle avait elle-même élaborés. Ses étudiants obtenaient des résultats remarquables et remarqués aux examens. En 1983-84, elle accepta de prendre la responsabilité de la 2ème année du DEUG alterné, responsabilité qu’elle conservera jusqu’à la disparition du DEUG alterné en 1997-98. En tant que responsable de cette 2ème année, elle constata une nette dégradation au cours des années dans la motivation des étudiants. Elle observa la même évolution dans d’autres filières.

Raymond Moché

Formé à l’Ecole Normale d’Instituteurs de Douai, puis à l’ENS de Saint-Cloud (1962-66), Raymond Moché enseigna pendant un an au lycée d’État d’Amiens (1966-67). Il a été ensuite recruté au Laboratoire de calcul de Lille par Pierre Bacchus et Pierre Pouzet. Après l’obtention de sa thèse d’État en 1977, il est parti enseigner pendant deux ans à l’université de Coïmbra (Portugal). De retour à Lille, il est nommé professeur de Calcul des probabilités. De 2000 à 2002, il a également enseigné à l’université francophone de Galatasaray à Istanbul (Turquie). Il a pris sa retraite en 2007. À l’USTL, R. Moché a joué un rôle déterminant dans la création du DEUG MISS (Mathématiques, informatique, sciences sociales), l’ancêtre de l’actuel DEUG MASS. Le DEUG MISS était destiné aux étudiants rebutés par la physique mais qui étaient suffisamment bons en mathématiques pour entreprendre des études en économie quantitative. Ce DEUG se distinguait des autres DEUG par son mode d’inscription basé sur une présélection des étudiants.

Jean-Pierre Sawerysyn

Retour à l’ensemble des résumés


Accueil |
  • Contact
  • | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 40 / 374751

    Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 09- Histoire et Mémoire   ?

    Site réalisé avec SPIP 3.2.5 + AHUNTSIC

    Creative Commons License