Multicolonnage en FLOAT 04
ASAP Lille [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, d?commenter le bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASAP - Universite´ Lille
Association de Solidarite´ des Anciens Personnels
de l'Universite´ de Lille

Entretien avec Raymond WERTHEIMER

vendredi 14 décembre 2018

 

WERTHEIMER Raymond

Résumé de l’entretien avec Raymond WERTHEIMER

L’entretien a été réalisé le 29 janvier 2012 par Chantal Duprez.

Raymond Wertheimer a obtenu une licence de Mathématiques, comprenant un certificat de Physique Générale, à la Faculté des sciences de Paris. Il a été radariste dans l’armée, puis il a travaillé comme ingénieur au CNET, tout en préparant sa thèse de Doctorat d’État en spectroscopie moléculaire.

Il a été nommé Maître de conférences (rang A) en 1958 à l’Institut de Physique de la Faculté des sciences de Lille à l’âge de 36 ans, en ayant été recommandé par deux Professeurs de Bordeaux et de Rennes. Dès son arrivée, il a fondé le Laboratoire de Spectroscopie Hertzienne (LSH) qui a obtenu sa reconnaissance comme Équipe de Recherche Associée au CNRS (ERA 150) en janvier 1968, puis comme Laboratoire Associé (LA 249).

R. Wertheimer présente les conditions difficiles dans lesquelles il a créé et développé le LSH jusqu’en 1967, date de son installation à Annappes sur le campus de la cité scientifique. L’emménagement dans des locaux neufs et plus vastes, ainsi que les crédits correspondants, ont joué un rôle très important dans le développement ultérieur du LSH.

Néanmoins, après 1968, les relations entre dirigeants et dirigés ont changé et, au début des années 1970, le LSH a traversé une crise qui a conduit R. Wertheimer à proposer son retrait de la direction du laboratoire. Finalement, il quitta la direction du LSH en 1983, après avoir exercé trois mandats de responsable de l’unité associée.

Par ailleurs, R. Wertheimer a créé le département de Physique quand il a succédé à Roig en 1963. L’idée de département a ensuite été étendue à tous les secteurs de la Faculté des sciences par Jacques Tillieu lorsqu’il est devenu doyen.

Après mai 1968, le département de Physique s’est doté de statuts. Il y a eu un Conseil de département élu. R. Wertheimer avait pris l’importante responsabilité de la commission des études. Mais, n’étant pas élu au Conseil de département, il a dû l’abandonner pour se conformer aux statuts.

La transcription de l’entretien est complétée par deux notes rédigées par R. Wertheimer en 2012, l’une sur le département de Physique, l’autre sur le LSH.

Jacques Crampon

Retour à l’ensemble des résumés


Accueil |
  • Contact
  • | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 54 / 374751

    Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 09- Histoire et Mémoire   ?

    Site réalisé avec SPIP 3.2.5 + AHUNTSIC

    Creative Commons License