Multicolonnage en FLOAT 04
ASAP Lille [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, d?commenter le bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASAP - Universite´ Lille
Association de Solidarite´ des Anciens Personnels
de l'Universite´ de Lille

Entretien avec Pierre BORNE

jeudi 7 février 2019

 

BORNE Pierre

Résumé de l’entretien avec Pierre BORNE

L’entretien a été réalisé le 3 avril 2018 par Yves Crosnier et Georges Salmer.

L’entretien a d’abord porté sur l’évolution de la recherche en Automatique à Lille, puis sur ses travaux personnels.
Pierre Borne a travaillé au Centre d’Automatique de Lille (CAL) créé par Pierre Vidal dans les années soixante. Il a travaillé sur la commande multimodale sous la direction de François Laurent. Celui-ci a quitté le CAL pour créer le laboratoire de Systématique devenu ensuite le Laboratoire d’Automatique et Informatique Industrielle(LAII), puis LAIL (Laboratoire d’Automatique et d’Informatique de Lille), localisé principalement à l’Ecole Centrale et dirigé par Jean Claude Gentina. Pierre Borne en a fait partie dès le début, puis il est devenu professeur à l’Ecole Centrale. Ce laboratoire a été associé au CNRS à la fin des années 80. Parallèlement, le CAL, après sa perte du label CNRS, est devenu le Laboratoire I3D (Interaction, Image et Ingénierie de la Décision). Par la suite, I3D et LAIL ont fusionné pour donner naissance au LAGIS dans les années 90, laboratoire associé au CNRS. En 2015, les automaticiens du LAGIS se sont réunis aux Informaticiens du LIFL pour constituer un nouvel ensemble appelé CRISTAL (Centre de recherches en Informatique, Signal et Automatique de Lille).

Pierre Borne déclare avoir toujours travaillé dans le domaine de l’automatique, en changeant tous les cinq ans de sujet. Ses approches étaient le plus souvent théoriques, mais il a beaucoup travaillé sur des contrats avec l’industrie et la défense nationale. Il a dirigé les travaux de nombreux thésards qui ont pris des responsabilités importantes au niveau de l’automatique lilloise. Au niveau régional, il a animé le GRAISYHM (Groupement de Recherches en Automatisme et Systèmes Hommes Machine) qui réunissait une grande partie des chercheurs en automatique de la région. Au niveau national, il a été président des Clubs Techniques de la SEE et directeur des publications de la REE. De même, il a été chargé de réactiver le GDR d’Automatique du CNRS, qu’il a fait évoluer avec succès en Groupement sur la Modélisation, l’Analyse et la Conduite des Systèmes. Enfin il a une activité très importante dans la rédaction d’une trentaine d’ouvrages scientifiques à large diffusion (5000 pour certains), dont plusieurs ont été primés par le ministère de la recherche et qui lui ont valu des versements de droits d’auteur substantiels.

Pierre Borne a terminé son entretien par des réflexions sur l’évolution considérable des outils mathématiques utilisés en automatique depuis ses débuts et sur l’apport considérable amené par l’usage des méthodes méta-heuristiques, qui permettent de résoudre des problèmes complexes en des temps raisonnables.

Georges Salmer

Retour à l’ensemble des résumés


Accueil |
  • Contact
  • | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 37 / 376792

    Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 09- Histoire et Mémoire   ?

    Site réalisé avec SPIP 3.2.5 + AHUNTSIC

    Creative Commons License