Multicolonnage en FLOAT 04
ASAP Lille [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, d?commenter le bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASAP - Universite´ Lille
Association de Solidarite´ des Anciens Personnels
de l'Universite´ de Lille

Entretien avec Stanislas RACZY

jeudi 14 mars 2019

 

RACZY Ladislas

Résumé de l'entretien avec Ladislas RACZY

L’entretien a été réalisé le 2 mars 2015 par Yves Crosnier et Bernard Pourprix.

Ladislas Raczy (LR) a obtenu la licence ès sciences physiques, incluant le certi?cat d’électronique, à la Faculté des sciences de Lille en 1958. André Lebrun lui a alors proposé un poste d’assistant et la préparation d’un DES. LR a assuré les enseignements d’électronique en licence. Il a préparé une thèse en spectrométrie diélectrique appliquée à la connaissance des interactions moléculaires dans les liquides, principalement les acides et les alcools, sous la direction d’Eugène Constant. Pour sa thèse, soutenue en1966, il a mis en œuvre de nouvelles techniques résultant de l’utilisation des ondes millimétriques.

Maître de conférences à Valenciennes en 1967, il est de retour à Lille en 1969 et il y fera toute sa carrière. Il a enseigné la physique en DEUG et l’électronique en licence et maîtrise. Parallèlement, à la demande d’André Lebrun, il a pris une part importante au développement des enseignements d’électronique du Centre Associé au CNAM.

LR a assumé des responsabilités importantes au sein de l’université ; entre autres, il a été responsable de la filière IMA de l’EUDIL, il a été directeur de l’UER d’IEEA et il a participé activement à de nombreux Conseils. Il a pris une part déterminante dans le lancement de la filière Télécommunications au sein de l’université, avec ses di?érentes composantes, licence, DESS et Ecole d’Ingénieurs. Il a largement contribué au développement des relations internationales de l’université, en particulier avec la Pologne.

Après sa thèse, son activité de recherche au sein du Centre Hyperfréquences et Semi-conducteurs a d’abord été centrée sur les semi-conducteurs amorphes et cristallins, puis elle a évolué vers les études électromagnétiques des lignes micro-ondes. Grâce à ses excellentes relations industrielles, en particulier avec IBM, le laboratoire a pu acquérir dans d’excellentes conditions de nombreux matériels pour l’élaboration de composants électroniques, base de la Centrale de Technologie. Dans ce cadre, il a eu en charge plus particulièrement un ensemble d’épitaxie par jet moléculaire acquis en 1985.

C’est donc tout naturellement qu’il s’est vu confier, à la fin des années 80, la responsabilité du Pôle Nord-Pas de Calais de formation en microélectronique avec la dotation de moyens technologiques spécifiques à l’enseignement. Au plan national, il a été vice-président du Club des enseignants EEA et membre du CNU pendant huit ans. A la fin de sa carrière, il a été responsable du Centre régional d’Initiation à l’Enseignement Supérieur.

Georges Salmer

Retour à l’ensemble des résumés


Accueil |
  • Contact
  • | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 37 / 374751

    Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 09- Histoire et Mémoire   ?

    Site réalisé avec SPIP 3.2.5 + AHUNTSIC

    Creative Commons License