Multicolonnage en FLOAT 04
ASA Lille1 [() Pour activer le formulaire des langues au lieu du menu, dcommenter la bloc qui suit - preferable pour les sites avec beaucoup de langues
ASA - Universite´ Lille 1
Association de Solidarite´ des Anciens
Universite´ Lille 1 - Sciences et Technologies

Rapport d’activité 2008

mardi 13 mai 2008
Rapport d’activité de l’ASA

présenté par le président Joseph Losfeld lors de l’Assemblée générale du 22 avril 2008

Fonctionnement statutaire de l’ASA

Lors de notre dernière assemblée générale, le 9 mai 2007 nous avons renouvelé pour moitié les douze membres du Conseil d’administration.

Conformément à la tradition de notre association Henri Dubois après quatre années à la présidence de l’ASA nous a fait part de son souhait de ne pas renouveler son mandat de président.

Le nouveau Conseil d’administration de l’ASA réuni le 31 mai 2007 m’a élu président de l’ASA pour deux années. Je succède donc à Arsène Risbourg, Michel Parreau, Jean Krembel, Henri Dubois qui ont assuré, chacun, l’animation de l’association durant 4 années.

Le nouveau bureau élu le même jour pour deux ans, parmi les membres du CA, est composé de :
- Joseph Losfeld, président
- Danièle Lefebvre, vice présidente
- Renée Risbourg, secrétaire,
- Julien Noyen, secrétaire adjoint,
- Michèle Allemeersh, trésorière,
- Francis Wallet, trésorier adjoint.

Les autres membres élus du CA sont Henri Dubois (communication), Marcel More (Webmaster), Pierre Delorme, René Jossien, Marie Thérèse Pourprix, Bernard Sucher.
Membre de droit du CA le président de l’Université

Le CA comporte aussi des invités permanents avec voix consultatives : les membres créateurs de l’association et les anciens présidents. Soit Jean Duez, Jean Krembel, André Lebrun, Michel Parreau, Arsène Risbourg, Jeannine Salez.

L’année prochaine, au printemps 2009, nous procéderons, comme tous les deux ans, à un renouvellement pour moitié du Conseil d’administration qui aura à réélire un bureau et un président pour une nouvelle période de deux ans. Et en 2011 nous fêterons les vingt ans de la création de l’ASA, déclarée en préfecture le 6 juin 1991.

Compte tenu de la croissance du nombre d’adhérents et de l’augmentation des activités il nous semble important de pouvoir s’appuyer sur de nouvelles bonnes volontés pour participer à l’animation de l’ASA. Aussi à l’issue de l’assemblée générale ordinaire de ce jour nous vous proposerons lors de l’assemblée générale extraordinaire qui suivra immédiatement de voter une modification des statuts pour pouvoir élargir le CA l’année prochaine. Nous vous demanderons de remplacer dans l’article 8 des statuts de l’ASA la phrase « l’association est dirigée par un conseil de 12 administrateurs » par « l’association est dirigée par un conseil de 12 à 16 administrateurs ».

Comme par le passé des membres du bureau et du CA et quelques fidèles assidus assurent une présence au siège de l’ASA chaque mardi matin et jeudi matin de l’année universitaire pour gérer la vie quotidienne de l’association, pour accueillir et renseigner les membres et nouveaux membres de passage au P7. Ils sont aidés dans le travail d’accueil et de secrétariat par Michka De Lattre, la secrétaire mise à disposition de l’ASA par l’Université, présente à l’ASA au P7 les lundis et mardis toute la journée et les jeudis matin.

Enfin durant cette année universitaire nous avons eu à déplorer la disparition de nos anciens collègues Mme et MM Roger Ouziaux, Louis Silvert, Jean-Marie Delaval, Pierre Bacchus, Georges Vansteenkiste, Michel Waterlot, Jean-Paul Gabet, Guy Coget, Daniel Boucher, Noël Malvache, Pierre Pouzet, Jean-Marc Sennesal, Daniel Debudt, Jean-Luc Munoz, Bernard Brunin, Yolande Odou… Disparitions que nous avons signalées, ou que nous signalerons, dans le carnet du bulletin avec leur (ancien) rattachement universitaire. Pour certains d’entre eux nous avons publié un portrait ou une courte biographie.

Activités

 

L’accueil des « nouveaux retraités »

Un fait notable, en effet, est l’augmentation rapide du nombre des adhérents
- 2004 : 190
- 2005 : 216
- 2006 : 253
- 2007 : 287
- 2008 : 323 (chiffre provisoire au 21 avril 2008)

Le 1er juin 2007 (pour les retraités de 2006) et le 7 décembre 2007 (pour les retraités de 2007) nous avons participé au côté du président de l’Université aux cérémonies d’hommages aux retraités (environ 90 retraités chaque année actuellement) avec les directeurs de composantes, le Secrétaire général de l’Université et les chefs de services. Ces cérémonies ont été organisées à l’Espace culture, par Nabil El-Haggar, Vice-président de l’Université, et le service de la communication. Notre participation à ces cérémonies permet d’établir un contact direct des « nouveaux retraités » avec les membres du CA et les animateurs des principales activités de l’ASA.

Pendant un an tous les « nouveaux retraités », inscrits ou non à l’association, reçoivent le bulletin de l’ASA, le bulletin d’information sur les activités (planning et lieux de rendez-vous) et les invitations spécifiques à diverses manifestations.

Un travail important a été effectué sur le fichier des adhérents et le processus d’inscription à l’ASA par Marcel More, Michka De Lattre et Michèle Allemeersh. Notamment la réalisation de fiches pré-imprimées pour la réinscription annuelle, la possibilité de créer des listes spécifiques pour les diverses activités, bientôt nous pourrons envisager d’échanger par courrier électronique certaine informations ou inscriptions etc.

Il faut saluer aussi le travail des trésoriers : Michèle Allemeersh aidée de Francis Wallet, Michèle Allemeersh succède à Pierre Delorme. La multiplication des adhérents et des activités engendre une multiplication des versements à traiter, des remboursements éventuels. C’est une charge de plus en plus importante en responsabilité et en temps de disponibilité que je tenais à saluer dés à présent, mais que vous mesurerez mieux tout à l’heure lors de la présentation du bilan financier 2007 et des prévisions 2008.

Le bulletin

Un bon tiers des « nouveaux retraités » s’inscrivent à l’ASA. Pour une partie d’entre eux, en particulier ceux qui s’éloignent plus ou moins définitivement de Lille, un lien important et apprécié avec l’ASA et leur ancienne Université est le « Bulletin de l’ASA-USTL ». C’est le cas aussi de nos membres qui ne peuvent plus participer effectivement aux diverses activités proposées pour des raisons d’âge ou de santé. Nous assurons, avec le soutien matériel de l’Université, trois livraisons du bulletin par an.

Henri Dubois a pris en charge la rédaction du bulletin, après Yves Leroy et Arsène Risbourg qui ont assumé cette charge chacun durant 8 ans. De nombreux membres de l’ASA participent à la production de textes et de photos. Jeannine Salez et Arsène Risbourg assurent une vigilance de tous les instants sur la forme et la correction de la langue. Jeannine organise aussi l’envoi des cartes de vœux aux autorités et, à l’occasion de leur anniversaire, des cartes et des chocolats à nos plus anciens.

Nous faisons progressivement évoluer la formule de la publication de l’ASA en distinguant mieux le « Bulletin de l’ASA-USTL » proprement dit dont le contenu est centré sur la vie de l’association, les faits marquants, les comptes rendus d’activité, de visites ou de voyages, le carnet, les informations sociales et divers contributions de nos adhérents. Et un supplément intitulé provisoirement « Regards sur l’Université » consacré à la vie de l’USTL, de ces composantes et de ces laboratoires, et des hommes et des femmes qui les animent ou les ont animés. Ce qui nous permet de conserver un contact vivant avec notre établissement.

En complément un bulletin d’information sur les activités est diffusé en début de chaque trimestre. Il regroupe l’ensemble des informations pratiques sur les activités de l’ASA : thèmes, lieux et horaires, et le cas échéant les modalités d’inscriptions etc.

Toutes ces informations pratiques regroupées par Henri Dubois sont reprises et actualisées en temps réel sur le site Web de l’ASA « http://asa-2.univ-lille1.fr/spip/ » que gère Marcel More. On trouve aussi sur ce site de nombreuses informations et documents d’archives de l’ASA. Le passage progressif de l’ASA à une culture numérique : site, communication électronique est une autre nécessité pour adapter notre communication interne à la croissance de nos effectifs et de nos activités… tout en ayant à l’esprit de ne pas nous couper de ceux qui n’ont pas basculé dans l’univers Internet.

Les grands rendez-vous

De grands moments « en commun » rythment l’année de l’ASA.

A la rentrée de l’année universitaire « l’exposition ARTS et CREATION ».

En 2007 l’IUT A nous a accueillis du 16 au 19 octobre : soixante exposants, de l’ASA mais aussi des personnels de l’Université, et plus de 200 personnes présentes au vernissage. L’IEMN nous accueillera en 2008 avec un vernissage prévu le mardi 21 octobre à 17 heures. Guy Séguier est le maître d’œuvre de ces expositions avec Ladislas Raczy, René Jossien, Julien Noyen et bien d’autres bonnes volontés.

La soirée rétrospective de l’année du mardi 11 décembre 2007, au cours de laquelle Arsène Risbourg, très ému, a remis à André Lebrun la première « médaille de l’ASA » spécialement gravée à son nom. Puis Marc Lefebvre nous a présenté un montage vidéo rétrospectif des activités de l’ASA de l’année 2007 avant le coquetel convivial de fin d’année.

Rappelons à ce propos que nous avons remis l’année dernière, lors de notre Assemblée générale du 9 mai 2007, le premier « Prix André Lebrun » de la « Formation tout au long de la vie ». A cette occasion l’idée a germé de créer une « médaille de l’ASA » pour récompenser les lauréats du Prix. Cela a demandé plusieurs mois pour choisir le motif : l’emblème de l’Université de Lille du 19éme siècle, repris à partir d’un motif ovale des portes en fer forgé de l’ancien institut de physique (rue Gauthier de Chatillon, actuellement l’Ecole de journalisme) ; faire réaliser la gravure et le tirage des médailles. C’est cette nouvelle médaille qui a été remis à André Lebrun dont le don à l’ASA a financé le prix.

Nous envisageons d’ailleurs de modifier le logo de l’ASA pour reprendre en plus stylisé le dessin de cette médaille. La médaille est présentée dans la salle et nous faisons circuler des projets de logo réalisés par Carlos Sacré, vos remarques nous intéressent.

Lors de cette soirée rétrospective nous avons remis aussi aux lauréats 2007 du Prix André Lebrun la médaille gravée à leur nom et nous l’avons faite parvenir aux absents. Il et elles nous ont redit à cette occasion l’importance pour eux d’avoir reçu ce prix. Aussi nous vous proposons de relancer en 2009 le « Prix André Lebrun » de la « Formation tout au long de la vie » pour les promotions 2008 et 2009.

Au printemps le grand voyage annuel :

Ce fut du 17 au 25 mai 2007 la « Découverte de la Pologne ».

Cela sera dans quelques jours du 18 au 26 mai 2008 « La croisière en méditerranée » Venise, Rhodes, Dubrovnik… (Rappel réunion préparatoire à la croisière jeudi 24 avril à 10 h au bâtiment des thèses)

Cela sera peut-être en juin 2009 « Les pays Baltes » Vilnius, Riga, Tallinn, … vos remarques nous intéressent. Et pour 2010 vos premières idées de destinations aussi.

Il convient ici de souligner l’important travail effectué par Danièle Lefebvre pour organiser ces voyages avec l’aide de Jean-Claude Cornaille. C’est une lourde charge et une lourde responsabilité.

La soirée musicale organisée en juin à l’Espace culture, avec « Les jardins d’Athéna », association résidée par notre collègue Nicole Dhainaut, est un des derniers grand rendez-vous de l’ASA. Cette année cela sera le mardi 17 juin (17h30) à l’Espace culture

Et, avant la dispersion estivale, la « Sortie nature », cette année le vendredi 4 juillet de 10 à 17 heures.

Les activités : ateliers, rendez-vous de l’ASA, visites de musée, sorties

Animés de manière bénévole de multiples ateliers se déroulent chaque mois au P7 :

- Les « travaux manuels » en auto-organisation accompagnée par Ginette Rasson
- Le « patchwork » animé par Janine Parmentier
- La « chorale » animée par Gisèle Rasson

Et cette année nous avons lancé deux nouvelles activités
- Un « atelier mémoire » animé par Janyne et René Dutriez
- Un « atelier micro-informatique » qui répond à une grosse demande, avec le soutien du SEMM (Service pour l’Enseignement sur Mesure Médiatisé) de l’Université et l’engagement de B Sucher, M Lefebvre, M More, MT Pourprix, C Sacré, A Vanneste et quelques autres.

Nous cherchons un (une) volontaire pour organiser avec la MAIF et la prévention routière un stage « Seniors au volant ».

Certains jours nous « saturons » le P7, la salle de réunion et les chaises disponibles….

En règle générale le premier vendredi de chaque mois Jean-Charles Fiorot nous propose une randonnée de 12 à 15 km. Une balade plus soft est organisée au milieu du mois par Marc Lefebvre, Françoise et Bernard Sucher, René Jossien et quelques autres.

Les « rendez-vous de l’ASA »

- Le 16 novembre 2007 Paule Robyn nous a lu quelques poèmes d’A Breton
- Le 29 février 2008 Pierre Legrand nous a présenté l’action de la Croix-Rouge à Lille
- Le 14 mars 2008 à l’Espace culture chorale Josquin des Prés chef de chœur Bernard Aubin
- Le 24 avril 2008 à 17h30 : le Cambodge par Bernard Sucher
- Le 20 juin 2008 à 17 h : la République Centrafricaine et les actions de l’USTL par Michel Wartel, Monique Vindevoghel, Jean-Marie Blondeau

André Dhainaut comme chaque année nous a organisé au musée d’histoire naturelle de Lille plusieurs visites de « l’exposition Pays’age »

Chaque semaine se poursuit « l’entretien de la forme » au COSEC.

En fonction des opportunités et des demandes des uns et des autres des visites d’expositions et des voyages sont organisés.
- En novembre 2007 : exposition « Pharaon » au musée des beaux arts de Valenciennes (4 groupes)
- En janvier 2008 : exposition « Chagall » au musée de la Piscine à Roubaix (4 groupes)
- Le 6 mars 2008 : à Bruxelles exposition « Leonardo Da Vinci » à la basilique de Koekelberg et le « Jardin botanique national de Belgique » de Meise (68 personnes)
- Le mardi 10 juin prochain « Escapade dans le Kent » (deux bus, inscription avant le 30 avril)

Ces dernières activités demandent beaucoup de temps de préparation : réservation des guides, le cas échéant des bus, des préinscriptions, des inscriptions et des chèques à encaisser, parfois des annulations et des remboursements à faire. Le « professionnalisme » de Danièle Lefebvre (même bien aidé par Marc et Michka) est mis à rude épreuve. Certains, parfois, oublient que nous ne sommes pas une agence de voyage mais des collègues bénévoles au service de l’association. Merci à Jeanne Devolder, à Renée Debray, à Annie Ricbourg et Bernard Delahousse qui se sont engagés au coté de Danièle pour l’organisation de certaines sorties et comme je l’ai déjà signalé merci à notre trésorière Michèle Allemeersh qui gère les flux financiers correspondants.

La mémoire et le patrimoine de l’Université

Guy Séguier poursuit l’organisation de l’inventaire et de la restauration des appareils scientifiques anciens de notre Université. Par exemple récemment une vingtaine d’anciens collègues d’électronique se sont retrouvé en IEEA pour sélectionner dans un grand nombre d’appareils, datant des années d’avant guerre et des années 1950-60, ceux qu’il conviendrait de rénover et de conserver. Fin 2007, 580 instruments ont été répertoriés provenant de la physique, de l’électrotechnique, de l’électronique, de l’IUT, de la biologie, de la chimie… Après remise en état, décrassage, cirage, restauration éventuelle, par Julien Noyen, René Jossien, Gérard Destrun et l’aide d’autres techniciens encore en exercice dans l’Université … une fiche descriptive de chaque appareil est réalisée, une photo est réalisée par Carlos Sacré et l’équipe du SEMM assure la mise en ligne d’un musée virtuel « PHYMUSEE ».

Le gros problème est celui de la place nécessaire pour ranger tous les appareils. A court terme des démarches sont en cours auprès de la présidence pour disposer d’une pièce supplémentaire actuellement vacante au P7. A plus long terme un lieu d’exposition serait utile, des idées sont lancées, par exemple : couvrir et aménager le patio du P1 pour en faire un lieu intéressant de présentation permanente du matériel scientifique … Henri Dubois suit le dossier !

Pour faire connaître les richesses ainsi accumulées nous contribuons aux « journées du patrimoine » organisées à l’Espace culture en septembre. En 2006 l’exposition « la Physique à la Faculté des Sciences de Lille en 1900 ». En 2007 : « la Biologie à la Faculté de Sciences de Lille (1865-1970) », qui a mobilisé plus spécifiquement Jean-Paul Couillerot, Pierre Delorme, André Dhainaut et Jean Krembel et comme toujours avec Guy Séguier, René Jossien, Julien Noyen … Et nous travaillons en bonne intelligence avec Antoine Matrion le nouveau chargé de la mission patrimoine à l’Espace culture et qui assure le lien avec le « Conservatoire National des Arts et Métiers » de Paris

Dans le même esprit Guy Séguier relance le projet d’archives pour conserver une sélection de livres et de littérature scientifique « grise » d’origine lilloise, des photos et des documents d’avant 1939. Brigitte Beaufils a accepté de participer à ce projet et une commission sera à mettre en place en septembre pour réfléchir au contenu possible de ces archives.

De même Yves Leroy va actualiser la liste des travaux déjà effectués et ceux qui sont en cours sur « l’histoire de la Faculté des Sciences et de l’Université ». Nous devons aussi lister et solliciter les adhérents susceptibles de participer à ce genre de travaux.

L’AILE de l’ASA

Deux suppléments au bulletin de l’ASA : AILE-Info (Accueil, Information, Lien, Ecoute) ont permis de faire le point sur les structures et dispositifs susceptibles d’apporter des informations aux adhérents en difficulté. Mais pratiquement l’écoute de ces adhérents, l’animation et l’actualisation du dispositif sont difficiles à mettre en œuvre, là aussi les bonnes volontés peuvent se manifester.

Conclusion

Les activités, les visites, les ateliers sont autant d’occasions d’enrichissements et de participation. A travers eux se créent et se confortent des liens qui permettent aux « nouveaux retraités » par exemple de reconstruire ou d’enrichir un réseau de relations sociales et amicales parfois perturbé au moment de leur départ en retraite. Ces liens permettent à chacun, et à l’association elle-même, d’être attentif aux adhérents victimes des accidents de la vie et, modestement, d’essayer de leur apporter une aide individualisée.

Joseph Losfeld